Escapade : Redefining London

Publié le par Marie-France Chocot

Cette année, de mon côté, c'est parsemé de plusieurs petites escapades. Après Porto en mars, je me suis rendue à Londres le week-end dernier. Cela faisait bien longtemps que je n’y étais pas retournée et je dois dire que j'ai été très impressionnée par les travaux réalisés et ceux en cours. Londres est entré, sans nul doute, dans le XXI siècle et s’étire vers l’est. Les Docklands, zone initialement désaffectée, sont devenus, après plusieurs années de travaux, un complexe urbain au bord de la tamise très sympa, plutôt style flamand (stations de métro Canada water ; Rotherhithe) avec des espaces verts aménagés, parfois près des berges, des logements volontairement limités en hauteur, et la réhabilitation de certains entrepôts dont celle qui accueille le musée d’art moderne - Tate Modern non loin du théâtre du Globe de Shakespeare. On ressent comme le désir de compromis entre la conservation du patrimoine industriel et portuaire et la nécessité de répondre aux besoins nouveaux et contemporains. Toutefois, à ces espaces très agréables pour y vivre fait face Canary Wharf - centre d’affaires - qui surgit de terre comme par force et emprunte la forme connue de tours et gratte-ciels dans la lignée de Manhattan. Je dois dire que, dans ce complexe imposant, je m’y suis facilement perdue.

Les constructions nouvelles sont également présentes au coeur de la ville et vous verrez avec le diaporama ci-joint que l’envergure des chantiers appartient à cette volonté forte de faire côtoyer l'ancien et le nouveau sans concession afin que Londres puisse s'ouvrir à une vie nouvelle.

Je vous glisse en passant deux adresses de restaurants :

- Swan at Shakespeare’s Globe avec une belle vue sur la Tamise et la Cathédrale Saint-Paul - 21 New Globe Walk, Bankside, London SE1 9DT  http://www.swanlondon.co.uk/

- St. John Bread and Wine, 94-96 Commercial Street London E1 6LZ  https://www.stjohngroup.uk.com/spitalfields

 

Bonne visite,

Et à très bientôt pour des broderies que je suis en train de terminer...

Marie-France

 

Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London
Escapade : Redefining London

Publié dans Voyages

Commenter cet article